Dressage - équitation sportive

Le dressage est un sport équestre considéré comme un art par ses passionnés. Issu de la tradition de l’équitation classique, le dressage est en recherche constante d’esthétique du mouvement.

Histoire et généralités du dressage

Aussi loin que l’on puisse remonter, le dressage apparaît chez les Grecs avec Xénophon. Par la suite, après plusieurs siècles, un art équestre a été inventé afin d’améliorer encore et encore l’apprentissage d’excellence, dans le but de mettre en valeur le dressage du cheval et l’habileté de son cavalier à lui apprendre, par le biais de figures à exécuter, aussi appelées “airs”.

En 1912, aux Jeux olympiques de Stockholm, le dressage connaît le début de son essor, tout comme le CSO (concours d'obstacles) et le CCE (concours complet), les trois devenant ce que l’on peut appeler l’équitation classique, parmi la nébuleuse des sports équestres.

Règlement du concours de dressage

Il existe très peu de règles dans la discipline qu’est le dressage, car le seul but de dérouler une reprise est d’être noté par un ou plusieurs juges.

On peut donner tout de même les conditions dans lesquelles se déroule une compétition et le système de notation.

Pour la reprise, composée d’un enchaînement de figures, le couple doit évoluer sur une carrière rectangulaire d’une dimension de 60 par 20 mètres (40 par 20 mètres sur certaines reprises), délimitée par des lices et des lettres formant le cadre de la reprise. Ces lettres sont disposées dans un ordre strict et fixe, elles permettent aux cavaliers de se repérer, car elles sont le point de départ et d’arrivée de chaque figure.

Deux sortes de reprise existent, la reprise imposée et la reprise libre, appelée aussi Kür ou RLM, reprise libre en musique. Il existe officiellement, 11 reprises imposées et 4 libres au niveau club, 11 reprises imposées et 4 libres pour les poneys, 21 reprises imposées et 4 libres pour le niveau amateur, et 13 reprises imposées et 3 libres au niveau pro. Sans compter les reprises des compétitions de CCE, spécialement faites pour cette discipline à part.

Reprise de dressage

Le parcours, appelé en dressage reprise, se déroule donc sur un rectangle de 60 par 20 mètres, en général, délimité par des lices et des lettres tout au long du pourtour.

Selon le niveau de compétition, le couple va dérouler sa reprise devant deux à cinq juges. Ce jury va noter chaque figure par une note, souvent agrémentée d’un coefficient, allant de 0 à 10 (10 pour figure parfaite), mais va également attribuer des notes d’ensemble, comme l’aisance et la fluidité, le cavalier doit être le plus discret possible dans ses ordres, la précision d’exécution (en rapport aux lettres), la soumission du cheval, la qualité des allures, la position du cavalier, l’impulsion, etc. Pour les épreuves libres en musique, une note artistique est ajoutée, comprenant l’harmonie de la reprise, de la chorégraphie et de la musique.

Une note totale est exprimée en pourcentage. Le record du monde de note, sur une reprise libre en musique, est détenu par Charlotte Dujardin avec son cheval Valegro, avec la note extraordinaire de 93,975 %. Pour les compétitions nationales, une bonne note tourne autour de 65 à 70 %, et en international sur les plus grosses épreuves vers les 75 à 80 % pour gagner, les meilleurs cavaliers mondiaux dépassent bien souvent les 80 %.

Les airs (nom officiel des figures) les plus emblématiques, de manière non-exhaustive, sont :

  • l’épaule en dedans
  • la croupe en dedans ou tête au mur ou encore contre-épaule en dedans
  • le travers
  • le renvers
  • l’appuyer
  • le passage
  • le piaffer
  • le pas espagnol
  • la croupade
  • la levade
  • la pirouette et pirouette renversée
  • etc.

On peut également distinguer trois types d’allures. Les “allures naturelles”, dites d’instinct, que sont le pas, le trot et le galop. Les “allures artificielles”, acquises par le dressage, comme le piaffer, le pas espagnol ou le passage. Et les “allures défectueuses” qui résultent d’une douleur ou d’une mauvaise utilisation du cheval, elles sont éliminatoires en compétition.

Compétition de dressage

Les compétitions de dressage sont classées selon plusieurs critères, tout d’abord la division du cavalier, club, Poney/Ponam, Amateur ou Pro, puis par le niveau de difficulté, 3,2,1 et élite, cette dernière étant la plus élevée, et enfin le type d’épreuve, Libre, Imposée, Préliminaire et Grand Prix.

Comme toutes les disciplines reconnues par la FEI (fédération d’équitation internationale), il existe des épreuves nationales gérées par les fédérations de chaque pays, FFE (fédération française d’équitation) pour la France, et les compétitions internationales gérées par la FEI.

Les races du dressage

Les races de chevaux les plus représentées dans la discipline sont les suivantes : Et les races de poneys les plus représentées :

Acheter un cheval de dressage sur LeCavalier.fr : Que vous souhaitiez acheter un cheval de dressage ou vendre votre cheval de dressage, LeCavalier.fr répond présent ! Toutes les races destinées au dressage sont représentées sur nos annonces de chevaux à vendre.

Chevaux de Dressage à vendre

Cheval de Dressage
Hanovrien - 7 ans
19 000 €

Ponette C pleins papie...
New forest - 2 ans
3 100 €

Ponette D pleins papie...
New forest - 3 ans
2 900 €

Ponette D pleins papie...
New forest - 11 ans
2 900 €

Superbe Jument Selle F...
Selle français - 5 ans
1 200 €

Plus de chevaux de Dressage à vendre