Guide pour bien acheter un poney

Votre enfant est un passionné d’équitation et passe tous ses week-ends au centre équestre, et aujourd’hui, il veut son propre poney, vous pensiez que ça allait passer, mais non, il n’en démord pas. Alors vous n’avez plus le choix, il va falloir lui trouver un poney à vendre. Dans un premier temps, avant d’acheter un poney à vendre, vous devez vous interroger sur la motivation de votre enfant et sa compréhension des responsabilités qu’il va devoir assumer, et dans un deuxième temps, nous vous mettrons vous-même, vous parents, en questionnement pour vous préparer à un changement de vie qu’est l’achat d’un poney.

Votre enfant est-il prêt à avoir un poney ?

Avoir son propre poney est fantastique, on se sent grandir, plus important, plus regardé, mais il y a aussi des responsabilités et des devoirs qui viennent avec.

En effet, avant de passer le cap et de trouver le poney à vendre qui fera son bonheur, il vous faut, vous les parents, vous assurer de la réelle motivation de votre enfant. Nous allons faire le point avec vous sur les questions à lui poser, afin qu’il prenne la pleine conscience que sa vie va être drôlement et passionnément chamboulée.

Voici quelques questions à se poser :

  • Est-il prêt à aller monter son poney tous les jours ?
  • Est-il prêt à lui donner les soins lui-même sans attendre qu’on le fasse pour lui ?
  • Est-il prêt à connaître l’échec sans pouvoir changer de poney ? persévérer pour faire progresser son poney sans autre choix ?
  • Avoir un poney est un engagement à long terme, est-il sûr que sa motivation va rester intacte lorsque les études seront plus présentes selon son âge ? lorsque les premiers amours viendront ? Lorsque son groupe d’amis changera et aura d’autres activités ? Parlez-lui de son avenir dans les trois prochaines années.
  • A-t-il conscience de l’argent engagé par vous les parents ? Que cela veut peut-être dire ne pas avoir d’autres loisirs ?

Votre enfant est à l’aise avec les questions que vous lui avez posées, il comprend ses responsabilités et son engagement, parfait.

Si vous en avez la possibilité, et si votre enfant est d’accord, vous pouvez commencer dans un premier temps, pour quelques mois, par tenter une demi-pension, pour valider avec lui sa réelle motivation, en lui promettant, s’il fait ses preuves, un poney à lui tout seul par la suite.

Parents êtes-vous prêts à acheter un poney ?

Il n’ y a pas que pour votre enfant que la vie va changer. Votre vie de parent aussi va être chamboulée. Avant d'acheter un poney, nous allons faire le tour de l’engagement que vous prenez en tant que propriétaire réel d’un poney.

Parlons de ce qui fâche tout de suite, l’argent. Devenir propriétaire d’un poney n’est pas rien, il va falloir assumer un budget mensuel important, voici une petite liste non-exhaustive :

  • L’achat du poney : selon le niveau et les ambitions de votre enfant (compétitions) un poney à vendre vaut entre 1 000 € pour du loisir à 10 000 € pour de la grosse compétition et selon le sport équestre pratiqué.
  • Le mode d’hébergement : plusieurs choix s’offrent à vous, le pré chez vous, la pension en centre équestre ou écurie privée, les prix varient entre 100 € et 600 € par mois selon votre choix.
  • Le matériel : du poney, selle, tapis, harnachement complet, matériel de soins, plus des vêtements pour votre enfant, et du matériel de compétition.
  • La santé : le maréchal-ferrant, le vétérinaire et autres frais de santé comme le vermifuge ; on peut estimer ce budget à 1 000 € par an, sans autre problème de santé. Si ce n'est pas le cas la note du vétérinaire peut vite monter ; pensez peut-être à prendre une assurance.
  • Des cours d’équitation : un jeune n’est pas capable de monter seul, il a besoin de beaucoup de cours, faites le point avec son entraîneur.
  • Les compétitions et le transport : il faut compter les engagements aux compétitions et le transport pour s’y rendre.

Comme vous le voyez, le budget est assez conséquent, il faut en avoir conscience, il n’y aurait rien de pire que d’offrir un poney à votre enfant et ensuite de le lui retirer parce que vous n’auriez pas bien réalisé l’argent à engager chaque mois. Alors prenez le temps de bien calculer ce budget.

Maintenant parlons de temps ; en effet, à moins d’être voisin du centre équestre où votre poney sera en pension, il va falloir emmener votre enfant tous les jours, peut-être rester sur place le temps qu’il monte, en somme votre enfant va vous demander du temps, du temps et encore du temps. Êtes-vous prêt à assumer ce temps donné à votre enfant ? En avez-vous déjà assez pour assurer sa passion ? Vous en reste-t-il pour vos autres enfants ? Vous en reste-t-il pour vous ? Prenez également le temps d’y penser, pour être sûr que cela ne devienne pas une corvée plus qu’un plaisir.

Parlons aussi un peu compétition : si votre enfant a des ambitions sportives et que vous partez sur un poney de sport, formidable, la compétition permet aux jeunes de s’épanouir plus vite et mieux. Mais il n’est pas toujours facile pour les parents de suivre et de soutenir leur enfant. La compétition prend du temps si vous voulez vous impliquer, et psychologiquement, les échecs sont durs à vivre pour des enfants ou des adolescents, mais aussi pour les parents, souvent démunis devant les réactions. Il va falloir savoir vous aussi assumer les échecs et savoir les relativiser avec votre enfant. Il faut une bonne entente entre vous, cela peut rapprocher ou compliquer les rapports, prenez soin de vous faire conseiller par son entraîneur et d’autres parents dans le même cas que vous.

Si vous savez que vous ne pourrez pas suivre votre enfant en compétition, assurez-vous que le centre équestre où votre enfant ira, pourra proposer ce service. Tous les centres équestres et écuries privées ne proposent pas de compétitions, et pour ceux et celles qui le proposent, encore faut-il que cela concerne la bonne discipline. Alors faites attention au choix du lieu de pension et de l'entraîneur.

Nous avons fait le tour des questions que vous devez vous poser avant de chercher un poney à vendre. Une fois le point fait et les voyants au vert, alors foncez, il n’y a rien de plus excitant et passionnant pour un jeune cavalier que d’avoir son premier poney.

Pour savoir comment vous y prendre pour trouver le poney parfait, nous vous conseillons de lire notre guide d’achat cheval, tout aussi valable pour les poneys ; il vous guidera dans le processus du début de la recherche à l’achat.

Pour acheter un poney ou un double poney à vendre, consultez nos annonces !